Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Moi

  • La Bretoccitane

28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 07:09

Bonjour,
Et voilà la quatrième et dernière page de février sur le
Campement Préhistorique de Bruniquel. Cette fois-ci, elle participe au Challenge CH14B de  STSFaire une page avec de la couture en zig-zag.

Toujours mon papier artisanal écru passé à la distress et en vente ICI.

 

Et du vrai cuir pour rappeler celui sur lequel sont étalés les outils.

 

Gros plan sur le titre en faux cuir sur le vrai cuir.

 

 

Le journaling imprimé à l'ordi sur du papier banane ivoire distressé et en vente .
C'est mon premier essai d'impression sur le papier banane : ça fonctionne très bien !

 
La contrainte : La couture en zig-zag en haut, à droite et en bas. Je n'ai pas voulu en mettre sur la photo...

 

Pour finir, la minute culturelle avec le journaling en détail.

Les outils primaires
Par outils primaires on entend les objets qui, sans transformation, sont utilisés comme outils. Ce sont donc des objets trouvés dans la nature, comme des pierres (pour taper), ou des feuilles (pour nettoyer ou essuyer). Utilisé à l'état brut, il ne se différencie que très peu d'un objet naturel. Seules des traces d'usure peuvent laisser apercevoir son ancienne utilisation.

Les outils secondaires
Ils sont fabriqués avec l'aide d'un autre outil. Par exemple, une pierre utilisée comme percuteur qui permet de façonner une autre pierre et d'en faire un "couteau". L'homo habilis choisit des galets en roche dure et cassante. A l'aide d'un percuteur, il enlève plusieurs éclats pour obtenir un tranchant assez mauvais mais suffisant pour couper et fendre des matières comme le bois, les os, les tendons d'animaux.
L'homo érectus taille le galet complètement: il enlève des éclats sur tout le tour des deux faces et produit ainsi le biface. Couteaux et racloirs ainsi produits servent à la découpe de la viande et l'apprêt des peaux.
En produisant des éclats de mêmes dimensions, l'homme de Néandertal peut fabriquer plusieurs outils à partir d'un seul bloc de silex. Les outils deviennent légers, spécialisés. Ils taillent parfois comme un rasoir. Racloirs, couteaux, pointes sont les outils dont il se sert pour couper le bois, fabriquer des armes, chasser le gibier, découper la viande, apprêter les peaux.
L'homo sapiens sapiens (homme de Cro-magnon) met au point la techniques des « lames ». Les éclats sont de plus en plus petits (microlithes) et les outils se perfectionnent. Grâce à ces nouveaux outils sur lames, l'Homme de Cro-magnon exploite à fond une des ressources principales de son époque: le renne qui lui fournit sa viande, sa peau, ses bois, ses os, ses tendons, sa graisse.
Au fil du temps, devenu éleveur et agriculteur, il polira la pierre (Néolithique) afin d'obtenir un outil plus solide, qui s'abîme moins vite et tout aussi efficace.

Les outils composites
Les outils composites sont formés de plusieurs éléments qui forment un seul outil. C'est par exemple la fabrication d'un arc, d'une hache ou d'une sagaie. Ce type d'outil ne se retrouve que dans les évolutions "récentes" du genre Homo.


Je vous remercie pour vos avis sur le journaling sur la page FIRE. Je vais y réfléchir.

Comme j'ai retrouvé d'autres photos de cette journée, il va y avoir une cinquième page et même d'autres pages en mars puisque j'adore le principe des challenges STS car il n'y a rien à gagner.

On scrappe pour le fun, pour soi, pour transmettre et, pour moi, c'est ça le scrap et surtout pas la course aux victoires, à la popularité, aux DT : 7,8,9 voir 10 DT pour certaines... ce que je ne comprends toujours pas. Je me demande même s'il reste du temps pour la vie privée.

Et tout cela pour quoi ? Du matos gratuit ? Mettre en avant son égo ?  Quel dommage si le monde du scrap se réduit à "ÇA". Et toujours les mêmes, alors qu'il y a tellement de talents...

A la longue, à force de voir le même scrap partout, il va se scléroser. Où est la nouveauté, l'originalité ? Et ça se retrouve dans les différents salons : rien de vraiment nouveau...

Sans oublier la course et le raccolage pour le plus grand nombre de commentaires ou d'inscrits à la news...

Quand je vois des blogs avec 500 inscrits et une cinquantaine de coms et d'autres avec moins de 100 inscrits et 30 commentaires... faites le pourcentage et vous verrez... toute cette course à "je ne sais pas quoi exactement" est ridicule...

Enfin, sur cette (longue et non polémique) pensée, je vous souhaite une belle journée (il pleut à Toulouse ! Pffff !) de bonnes vacances (pour les concernées) et vous remercie si vous me laissez, quand même, une petite trace de votre passage...

Merci à celles (et celui) qui sont toujours fidèles à mon blog.


 

   

Repost 0
Published by La Bretoccitane - dans LES PAGES
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 12:26

 Bonjour,


Je vous l'avais dit que j'étais dans ma période page !

Voici donc la troisième page sur le Campement Préhistorique de Bruniquel.


Cette page participe au Challenge CH3B de  STSfaire une page avec comme titre celui d'une chanson.


J'avais 3 possibilités :
1/ allumer le feu mais comme disent le Bretoccitan et la tit Breut : oui mais non ! Et je suis d'accord. Mdr !
2/ light my fire des Doors mais bon, ce feu là, c'est plutôt le feu de l'amour
3/ et enfin il y a aussi cette superbe chanson de 1968 avec le fameux orgue Hamon : FIRE de Arthur Brown.




Et voici ma page.
La grande bande rouge est 100% distress + Cuttlebug.
Mon support : mon (fameux) papier artisanal marbré orange, que j'ai distressé pour lui donner un effet encore plus "feu" en vente ICI .

 


 
Les lettres en Dymo sont colorisées avec un feutre Sharpie.

 


 
Les lettres en bois après patouillage et embossage façon Bretoccitane.
Et oui Jolia, le titre est en anglais !!! Mdr !!

 

Le journaling

 

 

Le papier rouge à un aspect "kraft".



J'aurais pu mater le journaling en noir, comme les photos, mais j'ai préféré laissé le ton sur ton pour un effet plus fondu. Et vous ? Qu'auriez-vous fait ?
Le mattage ou non ?

Pour les curieuses : le journaling en détail.


1ère technique pour allumer le feu : La percussion
Les étincelles sont produites par la percussion d'un morceau de marcassite ou pyrite contre une roche pur (du silex, par exemple). Pour récupérer l'étincelle, il est nécessaire d'utiliser une substance capable de s'embraser facilement. L'amadou compte parmi les matières les plus efficaces dans ce domaine.

2ème technique pour allumer le feu : la friction
La friction bois contre bois permet d'obtenir du feu. La rotation d'un foret vertical sur une planchette horizontale est le système le plus. Une petite encoche de la planchette à l'endroit où s'appuie le foret évacue et aère la sciure. La friction produit de la chaleur qui enflamme les agglomérats accumulés dans l'encoche. Cette braise peut ensuite amorcer un feu de feuilles ou autres produits végétaux inflammables.

Avec un archet :
L'utilisation d'un archet pour faire tourner le foret permet d'obtenir une braise en une vingtaine de secondes (une ou deux minutes pour une rotation manuelle directe). L'utilisation de l'archet dérive certainement du procédé à la ficelle, une corde mue par deux personnes entraînant alors la drille. L'archet rendant inutile la seconde personne. La régularité de la rotation est importante mais autorise l'interruption du mouvement nécessaire pour la remontée de la main le long de la baguette. Pratique et force physique constituent des atouts si l'on fait le choix de cette technique manuelle la plus répandue car la plus simple.


Je vous souhaite un bel après-midi, un bon dimanche et de bonnes vacances pour celles qui y sont.

Je vous remercie pour vos commentaires qui me motivent à faire d'autres pages !


Repost 0
Published by La Bretoccitane - dans LES PAGES
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 11:07

Bonjour,
Pour le challenge page/carte du 20 février chez  Scrapampilles  ma copine de DT MU   nous propose de suivre un sketch. Pour tout savoir et découvrir les réalisations des scrapampillettes, c'est par là . Vous avez jusqu'au 20 mars pour participer.


Et c'est encore une page, sur cette 
journée au Campement Préhistorique de Bruniquel (c'est un autre lien plus complet), que je vous propose.

Après avoir réalisé sa première "oeuvre" rupestre, Audrey a essayé la sagaie à propulseur (aucune victime).


 


Cette page participe aussi au Challenge 10B de STS : faire une page avec des demi-cercles. P
uisqu'il y avait déjà un demi-cercle avec la cible, j'en ai ajouté sur le tag (qui n'était pas prévu dans le sketch) afin de glisser la date et le mini-journaling quelque part !

 
 

 


J'aurai pu parler un peu plus de la sagaie à propulseur mais déjà qu'il n'y avait à peine de la place pour un journaling... peut-être que j'y reviendrais...

Un détail avec un papier "empreintes", du liège et une bande en paille tressée: cadeau de Katy/la tit brodeuse, pour rester dans le côté nature et pour être en harmonie avec la page "peinture rupestre" : l'article précédent.

 




Avant de vous laisser et pour répondre à Pat au sujet du rouleau vide de PQ : je n'ai rien innové, je n'ai pas cette prétention... Les américaines utilisent les rouleaux de PQ, depuis longtemps déjà, pour faire des albums porte-tags (par exemple).
J'en profite d'ailleurs pour dire à certaines blogueuses françaises (je ne vise personne en particlier, c'est juste une constation) que je trouve ridicule de vouloir se donner la paternité de tutos que l'on peut retrouver sur beaucoup de sites américains dont la bible :
Splitcoaststampers.

 

Et ça va même plus loin, puisque certains tutos sont uniquement disponibles sur des forums et/ou si on s'inscrit à des newsletters et autres (bonjour le partage et la convivialité !)... alors qu'on les trouve (pour la grande majorité) gratuitement sur Split et j'oubliais les vidéos sur youtube !

Ça c'est pour celles qui diront qu'elles ne comprennent pas l'anglais et que c'est bien un tuto en français. Admettons que même avec les images "on" ne comprenne pas... Ce n'est pas sorcier de dire que l'on ne fait que traduire un tuto et de mettre le lien vers le site d'origine ! Ce serait tellement moins pédant que de dire c'est MON tuto (il manque le ke à moi ke c moi ki l'ai fait, nananèèèère, comme les mômes !!!). Pfffffff !!!

 

Tout cela pour un semblant de popularité et/ou de reconnaissance !!! C'en est pathétique !
Il y a bien, et encore pas toutes, quelques 
démonstratrices françaises SU qui précisent que leurs tutos sont traduits de l'américain et qui citent leurs sources. C'est d'ailleurs aussi pour ça que je mets très peu de liens vers des tutos (soi-disant) français.

 

Les seules innovations que je pourrais revendiquées (éventuellement) seraient ce qui fait la Bretoccitane touch (comme dit mon amie Karinem), et encore, je n'ai fait qu'apporter ma touche personnelle à des techniques qui existaient (sûrement) déjà...

Bref, je sais que je ne vais pas me faire d'amies avec cette mise au point. Mais de toute façon, j'ai toujours préféré la qualité à la quantité !

Je vous souhaite une belle journée, comme à Toulouse et vous remercie pour vos commentaires , sur ma page hein... et qui me motivent à en faire d'autres !


Repost 0
Published by La Bretoccitane - dans LES PAGES
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 13:34

Bonjour,

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas montré une page. Elle a été faite 
pour STS le challenge CH18B : incorporer un tag décoré.


Cela se passe au Campement Préhistorique de Bruniquel. Audrey y a réalisé sa première et dernière oeuvre rupestre !!! Mdr !!! Ce moment valait bien une page.

Une mise en page simple avec un papier "empreintes", du liège, une bande en paille tressée offerte par Katy/la tite brodeuse et... un rouleau de PQ !!! Et, bien sur, mon support préféré : mon papier artisanal texturé que j'ai distressé. Il est en vente ICI 

   

Le tag 

 


 
Le journaling
 

 
Le rouleau de PQ cuttlebugué et distressé  !
 


Gros plan sur les lettres en bois distressées et le vrai caillou !



Dans ma lancée, j'ai scrappé d'autres photos de cette journée. Ce qui veut dire que vous allez bientôt voir d'autres pages, ce qui est un exploit chez moi !!!!
J'aimerais faire encore plus de pages, car c'est quand même agréable de scrapper pour soi, mais c'est le temps qui manque et les clientes passent avant...

Je vous souhaite une aussi belle journée qu'à Toulouse et vous remercie pour vos commentaires.



Repost 0
Published by La Bretoccitane - dans LES PAGES
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 09:30

Bonjour,

Une brève incartade sur mon blog, entre 2 fleurs en tissus à voir ICI, pour vous montrer ma réalisation en tant que DT, pour le challenge sketch page ou carte d'octobre sur Scrapampilles

Le sketch est de mon amie Cako.


  
Heureusement que nous avions eu le sketch bien en avance car en ce moment je ne scrappe pas .... et je ne sais pas quand je pourrai de nouveau scrapper...

Les interprétations de mes copines scrapampillettes sont . N'oubliez pas que vous avez jusqu'au 20 novembre minuit pour participer.


Ma page, volontairement sobre selon le désir d'Audrey, puisque cette page (la première sur ce thème) ira dans son (futur) album "équitation".
 



 

 

Les bandes horizontales sont en "vrai" cuir !!


Petit ajout au sketch : le tag pour y mettre le journaling écrit par Audrey.





Et c'est une page 2 en 1 puisque qu'elle correspond aussi au challenge 13 du STS d'octobre : utiliser un papier à pois et un papier à carreaux sur la même page.
Je crois bien que ça va être la seule page pour octobre (à mon plus grand regret). Ce n'est pas à ce rythme que je vais être dans le classement ! Mdr !

Je vous souhaite un bon week-end et je remercie celles (et celui) qui me laissent encore des commentaires malgré mon absence de vos bogs.

Repost 0
Published by La Bretoccitane - dans LES PAGES
commenter cet article